Futur pilote

L'aviation, le rêve devient réalité...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Examen pratique pour le PPL 26/08/2006

Aller en bas 
AuteurMessage
oo-pic
Admin
oo-pic

Nombre de messages : 322
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/08/2005

Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 Empty
MessageSujet: Examen pratique pour le PPL 26/08/2006   Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 EmptyMar 5 Sep à 11:12

Il a beau me l’avoir dit dans l’avion puis au bureau quand on remplissait les papiers et ça a beau être écrit dans mon carnet de vol…

Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 Pplpratiquewq4.th

J’ai encore du mal à réaliser que j’ai réussi mon examen pratique de pilote privé !
Pourtant ça avait mal commencé, déjà il m’avait donné une route de navigation qui passait dans le seul secteur de la Belgique que je détestais, et j’imagine que tout élève pilote craint d’être envoyé par là pour son exam, le Nord Est !
Avec ses zones dangereuses, zones interdites, zones contrôlées et zones militaires, tout ça dans un très petit espace, ça laisse peu de place à l’erreur. Dans mon « malheur », j’ai eu une chance énorme ! Le jour de l’exam est tombé un samedi ce qui veut dire que toutes les zones militaires étaient désactivées et en même temps, les zones dangereuses qui en sont dépendantes. Donc les seules choses qui pourraient être gênantes, ce serait les deux endroits où il y aurait des activités intenses de planeurs mais bon hein faut pas trop en demander non plus Wink

Le soir avant mon exam, mon instructeur me contacte pour me dire que ce sera sûrement annulé vu le temps pourri qui est annoncé et qu’il faudra sans doute que je contacte l’examinateur pour annuler et prendre une nouvelle date.
NOOOOOOOONNN si on reprend une date ça va tomber en semaine et là j’aurais la totale !!!
Vu que le lendemain je dois être à l’aéroport prêt à décoller à 8h30 je me suis couché vers 8h du soir.

4h30 Réveil, je me lève d’un bond et fonce sur le pc pour voir toutes les cartes météo histoire de me faire une idée et savoir si je vais voler ou pas et… en option…PASSER MON EXAMEN DE PILOTE PRIVE !!! Ca y est, je réalise !!!! Et mon estomac se serre d’un coup !!! Panique à bord : le vol d’aujourd’hui est le plus important des vols que j’ai faits jusqu’à maintenant !!!

RESPIRER, se calmer…

Bon la météo n’est franchement pas jojo mais j’ai l’impression que ça va être possible.
5h00 Je contacte la météo de Charleroi pour avoir la météo vu par un pro et effectivement ça devrait le faire de 8h à 12h, ça tombe bien mon vol est de 8h30 à…ben j’en sais rien à combien !

6h00 j’ai rassemblé mes affaires et je me suis rassemblé moi-même un peu parce que à cette heure là, je suis un peu éparpillé encore… Et départ pour EBCI.

7h00 arrivé sur place, je grimpe direct à la météo et là, hooo plaisir suprême, l’un des meilleurs météorologues de Belgique prend son tour de garde météo. Il me fait un briefing météo aux petits oignons avec tout ce qu’il y a moyen d’avoir comme documents taf, métar,les vents, long taf, cartes…la totale.

7h15 Bureau de nav : je demande le briefing forme (pour savoir quelles sont les zones activent sur le territoire belge) et les notam, tout est comme je l’avais prévu c’est parfait.
Avec les vents obtenus à la météo, je fais mes calculs pour la navigation puis je dépose pour la première fois un plan de vol (qui était pas fameux mais fut accepté).

8h00 hé ben quand on s’amuse, le temps passe à une vitesse ! Moi qui croyais avoir calculé large pour pouvoir traîner… Allez go go go go, direction les hangars, j’ouvre les portes je sors l’avion après l’avoir purgé et vérifié le niveau d’huile avant de le bouger (c’est dingue d’écrire ce texte, j’ai de nouveau la grosse boule de nerf au ventre !!!)
Je l’amène faire le plein, je le place au parking, vérifie tous les documents de l’avion comme ça s’il me les demande je cherche pas trois jours pour lui montrer les bons papiers, je passe un peu de Rainix parce que vu le temps, on va se bouffer quelques gouttes et fais l’external.

8h45 L’examinateur arrive !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Remise de la fiche de pesée, du dossier météo en faisant le petit briefing que j’avais reçu, cartes de briefing forme et petit coup d’œil sur ma préparation de nav.
Et c’est parti pour un examen ppl !

On décolle je prends ma première direction qui est le vor HUL(une balise pour la radionavigation) je contacte Bruxelles info et leur demande confirmation de la non-activité des zones militaires aux endroits où je vais aller. Pas de problème puis de HUL je prends mon cap direction Genk en faisant attention de passer à 2.5NM de Beauvechain comme indiqué dans la réglementation aérienne ce qui me fait passer dans la deuxième partie du track juste à coté de Zolder, je ne sais pas ce qui roulait un samedi matin à 9h mais il y avait du monde sur la piste. Une fois à Genk on prend la direction Verviers et là il me dit :
-Bon ben écoute c’est parfait tout ça donc pas besoin de continuer la navigation, BON on va se « divertir » un peu et tu vas m’amener sur Goetsenhoven.

Et là… je fais l’erreur de l’exam, en fait au début avant de partir il me dit comment il veut que je fasse ma diversion et me dit que je dois tracer à main levée alors que je le fais tout le temps à la latte parce que ma main a une notion assez particulière de la ligne droite à main levée dans un avion en vol et je fais ma diversion à main levée. J’ai fait des diversions non-stop pendant plus de trois heures de vol avec mon instructeur sans jamais me tromper d’une minute au temps d’arriver ou d’un degré sur la destination et ici…
J’étais complètement perdu ! rien sur la carte ne correspondait…
Après un moment l’examinateur me dit :
-Bon ben tu me devras une bonne pinte mon grand.. la ville qui est là elle te dit rien ? Et l’aéroport que tu vas bientôt survoler là ?

………Héééé mer..dans ma tête j’étais grillé et l’exam allait s’arrêter là..

Je fais un vertical puis m’intègre dans le circuit, downwind il me dit :
-Heu on est pas trop haut là ?
- Non non pas de problème

Je tourne en base :
-T’es sûr qu’on est pas trop haut là ???
-Noon pas de problème, finale
Il me dit :
-Je sais pas si on va faire la piste là !
-Si si pas de problèmes…
J’AVOUE, on était un peu haut, donc vu que cet avion le permet, full flaps, idle, mise en glisse et je nous pose juste au seuil de piste et comme une couque en plus. 
On va faire tamponner le carnet on prend un verre et là débriefing, je m’attendais à me faire incendier…
Hé ben non il a été super sympa et il a quasiment même pas parlé de l’erreur que j’avais faite.
Il me dit :
-Bon on part et en vol tu nous calcules la route pour aller sur Namur.
Cette fois tout s’est bien passé. On est allés sur Namur et on a fait une remise des gazs puis direction Charleroi et là il me demande de faire du vol lent, puis très lent avec flaps puis des pertes de portance (pas de vrilles…dommage j’adore ça mais bon) puis virage à forte inclinaison (ça aussi j’adore !! Wink ) et bizarrement, ça, avec l’instructeur pas moyen de ne pas perdre au moins cent pieds en faisant un 360 et là avec l’examinateur, j’ai pas perdu un pied on aurait dit que je le faisais en moto sur un parking le virage (je sais l’image est bizarre mais c’est la première qui me vient) et on enchaîne avec deux pannes moteurs en campagne .
Puis il me demande de mettre la belle capette de PSV et on est partis pour des montées, virages et descentes aux instruments. Je sentais qu’il préparait un truc mais je ne savais pas quoi…
Il me dit :
-Bon là je vais te couper le moteur et à 2300 (on était à 2500 pieds) tu retires la casquette et tu atterris là ou je te le dirais. 2300 pieds, je retire la capette d’un seul geste (enfin non deux en faite parce que sinon j’aurais fais sauter mes lunettes avec mais un seul geste exprime mieux la vélocité avec laquelle j’ai fais le mouve…, et…, je…, me… demande pourquoi je suis parti dans cette explication…SOIT !) et là il me dit ok tu atterris sur le premier tiers de la piste. C’EST TOUT !!!!?? (je me suis entraîné des heures à atterrir sur deux petites bandes blanches qui ne font guère plus d’un huitième de ce premier tiers en vue de l’examen et là je dois même pas le faire ???)
Forcément les doigts dans le nez…
Puis il me dit :
-Ok on va faire un atterro de précision (haaa enfin les bandes blanches me dis-je…QUE NENI !) et tu le poses sur le premier tiers de la piste.
Je repose la question pour être sûr :
-Pas sur les bandes blanches alors ?
-Non non juste sur le premier tiers..
-OOOOKKKK….(dans ma tête je faisais le compte de l’argent que j’avais mis à apprendre à atterrir sur ces foutus bandes blanches)
Puis un atterro sans flaps, tout ça s’est passé on ne peut mieux puis il me dit :
-Ok et un dernier normal juste comme ça…
Je lui demande :
-Ca pose pas de problème si je le pose sur les bandes blanches (dis moi que je peux au moins te montrer que je sais le faire s’il te plait !!!! oui dans ma tête je tutoie tout le monde…)
-Oui si ça t’amuse pas de problème pour moi..
Et je pose enfin cet avion sur le bandes blanches (haaaaaaaaaaaaa ça fait du bien ! Je sais c’est puéril mais bon)

Juste pour comprendre ma frustration...
Voilà sur quoi j'ai appris à le poser.
Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 Touchsjo6.th

Et voilà sur quoi il m'a été demandé d'atterrir pour l'exam.
Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 Touche2222222ov6.th

Je sais... J'ai conscience que ce n'est pas quelque chose d'inutile voire même très utile à acquérir pour la sécurité mais bon j'aurais pu l'apprendre par la suite seul sans le coût de l'instructeur à bord...

Puis on va au parking, débriefing puis il me dit :
-Bon alors pour l’exam on va dire que…
Gros blanc
-PF PF PF on va dire que…
Je sais pas combien de temps il a fait traîner mais ça m’a paru des heures ce moment où j’ai fixé le capot moteur en criant dans ma tête (BON TU LE DIS !!!!!!!!!!)
Il se tourne vers moi avec un sourire en coin,
-On va aller remplir les papiers hien ?

Ca veut dire quoi ??? oui ou non ??
-Bon je t’attends là-bas pour les papiers le temps que tu remplisses le carnet de l’avion…
Ca veut dire oui ou non ?????
Et il part !!!
Mais ça veut dire oui ou non !!!!!!!!!!!!!!!???????????
Ma tête allait exploser de : s’il a rien dit c’est que c’est bon, mais peut être que non sinon il l’aurait dit, oui mais alors il aurait dit que j’allais devoir le refaire, c’est peut-être ça les papiers, non on m’a jamais parlé de ça !
Je remplis le carnet de l’avion, je vais vers le bâtiment, je croise mon instructeur qui me demande et je lui dis je crois que c’est bon…
J’arrive au bureau là il n’est pas là, la dame qui est là me demande :
-Alors comment ça s’est passé ?
-Ben je ne sais pas en fait, je ne suis pas sûr.
ET LA !!!!! ELLE me libère en me disant :
-Ha mais moi je parlais du vol, comment vous l’avez ressenti ! L’examen, vous l’avez réussi, j’ai la facture ici..
Je….j’ai…..ça veut dire que….J’AI REUSSI !!!!!!!!!!! YESSSSSSSSSSSSS
En voyant l’examinateur arriver, j’ai failli lui sauter dessus mais je me suis contenu et je lui ai juste fait un ENORME sourire !
Voilà c’était long comme histoire mais bon c’est une étape importante dans ma vie de pilote (hi hi maintenant je peux le dire !!!Pilote, pilote, commandant Gutierrez, bonjour je suis pilote, prhiiiririhihi…ET OUI un vrai gosse…je sais )

_________________
Examen pratique pour le PPL 26/08/2006 Banniere021bf
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpilote.quickbb.net
 
Examen pratique pour le PPL 26/08/2006
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statistiques examen pratique PPL
» Y r'pleut !! Couvre chaussure pour la pratique du VTT ?
» anemometre pour vélo...
» Un homme pratique le yoga en plein milieu de la route
» Info de Carey Price pour Dj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Futur pilote :: Mon journal de bord :: Journal de bord-
Sauter vers: